Que faut-il retenir sur le thé bio en 2021 ? 

Dans l’objectif de préserver leur santé, les consommateurs se tournent vers les produits bio. Ceci est le cas du thé bio, qui représente le thé le plus vendu sur le marché. Que faut-il savoir sur les thés bio ? Cet article vous répond. 

Quelle est l’importance de consommer un thé bio ? 

Avant tout, il est important de rappeler qu’en cliquant ici, vous découvrirez l’essentiel à savoir sur la consommation d’un thé bio. En effet, les thés sont conditionnés sans aucun traitement préalable (rinçage) des feuilles. Dans ce cas de figure, les thés non bio (cultivés avec des pesticides) seront donc consommés avec un risque élevé d’ingestion de produits toxiques. Il faut donc privilégier les thés bio pour garantir une consommation saine et sans pesticides afin de préserver la santé du consommateur.

Le thé bio ne préserve pas uniquement la santé du consommateur, mais aussi celle du producteur, qui n’aura plus à manipuler des produits toxiques. Vous devez également savoir que la culture des thés bio participe efficacement à la protection de l’environnement. Ceci s’explique par le fait que l’agriculture conventionnelle, par l’utilisation d’engrais et pesticides, détruit la pollinisation et appauvrit les sols.

Que faut-il faire pour cultiver du thé bio ? 

Comme le mentionne son nom, le thé bio provient d’une agriculture biologique et naturelle. Pour assurer un bon développement d’une culture de thé, il faut commencer à s’assurer que le sol qui sera utilisé à cet effet soit riche en nutriments essentiels (azote, magnésium, potassium, calcium, etc…). 

Dans le cas où votre sol n’a aucun de ces éléments, vous pouvez faire recours à quelques techniques naturelles comme l’utilisation du compost, la vermiculure et la biodiversité. Le compost représente un engrais naturel conçu avec du fumier et des végétaux. Cependant, malgré toutes ces méthodes assez simples, le thé bio est cultivé en quantité insuffisante.