Les téléphones d’avants et ceux d’aujourd’hui, que gagnons-nous ?

L’une des choses qui fait cas de grandes discussions depuis les conflits mondiaux, c’est la technologie. C’est d’ailleurs par elle que les guerres se sont déroulées. Mais intéressons-nous aux téléphones. Avez-vous connu les téléphones d’entre 1960 et 2000 ? Ce qu’ils nous permettaient de faire et ce qu'ils nous permettent de faire aujourd’hui est tout simplement fascinant. Découvrons leur apport dans nos vies.

Les téléphones, historiques et apports

Pour communiquer à distance, pendant la guerre, les militaires on mit en place un système basé sur la correspondance de fréquences radio. Après la guerre, les chercheurs ont pensés à le faire développer. Ce développement s’est traduit par l’arrivée des téléphones fixes à files. Avec ça on pouvait communiquer avec un proche qui est à une distance importante. Il était plus utilisé dans les administrations pour les affaires. Tu téléphones fixe à fil, on est passé au sans-fil. Là encore, c’était toujours le même type d’usage. L’usage commun qu’imposaient ces téléphones n’avantageait pas pour autant les diverses urgences à l’occasion. C’est de là que l’idée, de permettre à chaque individu de posséder son téléphone, est venu. On est donc passé au téléphone mobile. Chacun pouvait donc l’utiliser à sa guise. Comment se déplacer avec et en faire usage où qu’on se trouve ? De cette préoccupation est né le téléphone cellulaire. Tout le monde pouvait en avoir. L’évolution de la technologie a commencé progressivement à révolutionner le monde. Nous faisons, depuis peu, face à une nouvelle forme de téléphone portable : les téléphones Androïde, qui se présentent sous la forme d’un mini-ordinateur. On peut tout faire avec. C’est le téléphone portable jumelé à l’ordinateur, qui représente une poussée grandiose pour la technologie.

Les avantages du téléphone portable

On utilise tous des téléphones portables. Ils nous apportent une facilité dans notre train de vie. Communication entre deux personnes qui sont à des kilomètres l’un de l’autre. On peut y travailler comme sur un ordinateur. Les journalistes l’utilisent parfois comme magnétophone. En fait, c’est un fourre-tout électronique bénéfique.