La fuite des cerveaux africains vers de nouveaux horizons : pour quel avenir ?

Les politiques d’accueil de certains pays occidentaux poussent la jeunesse africaine à migrer en masse vers l’international. Cette migration a des conséquences pour l’Afrique, tout autant pour l’occident. La suite de l’article nous apportera plus de lumière sur ce sujet.

la fuite des cerveaux africains vers l’international : quel impact sur l’Afrique ?

Le chômage, les conditions difficiles de travail pour ceux qui en ont constituent l’une des raisons qui poussent les jeunes africains à migrer partout dans le monde. Mais, le plus souvent vers l’Occident. Aussi, il y a les clichés selon lesquels la vie est meilleure en Europe. Des milliers de jeunes quittent leurs pays à la recherche de l’Eldorado. Ces jeunes diplômés qui auraient pu servir leur pays sont contraints de s’en aller. Départ qui constitue un manque pour les pays africains. Car toutes les mains-d’œuvre qualifiées pour réaliser les projets de développement n’existent plus. Certains pays occidentaux mettent l’accent sur le recrutement de personnel médical. Ainsi, de nombreux médecins migrent vers ces pays. Ils laissent derrière eux une population malade. Une population qui ne peut accéder aux premiers soins en cas de besoins. Les jeunes ne pouvant y aller légalement sont ceux qui décèdent dans la mer. Les conséquences vont plus loin, car elles ont un impact direct sur les futures générations qui n’ont pas de repères et de bons formateurs.

considérer l’occident comme un eldorado est-il un leurre ?

La joie qui anime ces jeunes Africains en quittant l’Afrique n’est pas de longue durée. Une fois là-bas, ils se rendent compte qu’on leur a vendu du rêve. La honte de revenir bredouille au pays les maintient néanmoins. Ils sont donc confrontés au froid, mais surtout au racisme. Ils vivent dans des conditions misérables. Les salaires qu’ils trouvaient au départ énorme ne le sont pas a vrai dire. Ils se rendent compte que rester au pays et entreprendre est là meilleure solution.