fête des mères, une fête depuis l’antiquité

Une mère, c’est l’éclairage de toute la vie, ce n’est d’ailleurs pas le proverbe berbère « la maison où il manque la mère, même si la lampe éclaire, il y fait nuit » qui va me contredire. Avec les merveilles de qu’offre une maman à ses enfants, il lui est donc dédié à l’unanimité une célébration en son nom. Mais attention, cette fête n’est pas d’aujourd’hui, elle nous vient de l’antiquité, car son leur importance pour la société était connue de tous. Vous aimez votre maman et la fêtez tous les ans, cet article est écrit pour vous.

les origines de la fête des Mères

Les fêtes des Mères existaient déjà avant les fêtes de Noël ; en effet, depuis l’antiquité, les Grecs fêtaient Rhéa en tant que la mère des dieux. Aussi les Romains célébraient Matronalia pour l’honneur du rassemblement des sexes féminins au temple. Nul ne peut douter qu’avec le christianisme, Marie, la daronne de Jésus est une figure emblématique des mamans. Au 16e siècle encore, « the mothering day » (jour des mères) est une journée pour célébrer les mères en Angleterre et est adopté par les chrétiens qui choisissent un dimanche pour apporter des cadeaux à leurs mères. Je sais que ce sujet intéresse tout le monde, pour toujours être au parfum de ces genres de sujets, contrepetries est votre solution.

pourquoi cette fête est devenue populaire aujourd’hui

Tout récemment à Boston en 1872, Julia Ward Howe a inauguré un premier lancement officiel de la fête des Mères. Ce n’est en 1908 que grâce à Anna Jarvis ; celle qui a mobilisé assez de femmes pour réclamer la portée de de cette fête au niveau national aux États unis. En 1914, Woodrow Wilson, président des États unis a choisi le deuxième dimanche de du mois de mai comme la journée des mères. Et c’est depuis ce jour que nos mamans ont commencé par être à l’honneur tous les ans.